Quelle huile essentielle utiliser contre les courbatures ?

Les courbatures sont des douleurs musculaires assez gênantes au quotidien. Après des efforts physiques, une séance d’entrainement, vous pourrez être confronté à ces douleurs. Plusieurs remèdes permettent de s’en débarrasser assez efficacement. C’est le cas par exemple des huiles essentielles utilisées pour soulager et relaxer les muscles.

Dans la suite de cet article, nous partirons des bonnes dispositions à prendre en cas de courbatures. Nous vous guiderons ensuite vers les huiles essentielles à utiliser pour les massages contre les douleurs.

 

  1. Quelques conseils pour traiter les courbatures
    1. Faut-il mettre du froid ou du chaud sur ses courbatures ?
    2. Combien de temps durent les courbatures ?
    3. Comment anticiper les courbatures ?
  2. Quelles sont les huiles essentielles pour soulager les contractures musculaires ?
  3. Quand et comment appliquer les huiles essentielles ? 

Quelques conseils pour traiter les courbatures

Après les activités physiques intenses, il n’est pas rare d’être confronté à des douleurs musculaires. Ces courbatures vous empêchent très souvent de poursuivre dans votre élan d’exercices physiques. Heureusement, des traitements existent pour soulager les douleurs relatives aux courbatures.

Mais avant leur traitement, vous pouvez prendre quelques dispositions pour vous soulager de vos maux. Découvrez des méthodes de méthodes pour anticiper les douleurs musculaires et généralement combien de temps durent en moyenne ces douleurs.

Faut-il mettre du froid ou du chaud sur ses courbatures ?

Pour soulager les courbatures, la température est souvent utilisée. Cependant, le chaud et le froid n’ont pas la même efficacité. Pour lutter contre vos courbatures, le chaud est plus conseillé que le froid.

En cas de courbature, il est conseillé d’appliquer du chaud sur les parties courbaturées. Vous pouvez par exemple prioriser les bains chauds par rapport aux bains froids. Lorsque vous êtes courbaturé, les douches chaudes vous procurent un bien optimal.

Combien de temps durent les courbatures ?

Les courbatures ne surviennent généralement pas immédiatement après l’exercice physique. Il faut compter quelques heures entre la fin de l’exercice physique et l’apparition des douleurs musculaires. En moyenne, elles surviennent entre 12 heures et 48 heures après l’activité physique.

De même, plusieurs facteurs influencent la durée des courbatures. La durée de celles-ci varie d’abord d’un individu à un autre. Les organismes étant différents, ils répondent différemment aux exercices physiques. La durée des courbatures est également fonction de l’intensité de l’activité physique effectuée. Généralement, elles durent entre 2 et 5 jours après l’effort musculaire.

Comment anticiper les courbatures ?

Vous pouvez anticiper sur les douleurs musculaires causées par les courbatures de plusieurs manières. Il est conseillé de beaucoup s’hydrater. Avant, pendant et après vos séances d’entrainement, buvez suffisamment d’eau pour permettre à votre corps d’éliminer les toxines. Environ 1,5 litre d’eau par jour permet à votre organisme de mieux réagir aux douleurs musculaires.

Il est également conseillé de s’échauffer avant de commencer votre entrainement. Commencez doucement puis augmenter progressivement l’intensité de votre entrainement. Vous devez également vous entrainer régulièrement afin d’habituer votre corps à l’effort. Après chaque séance d’exercice, étirez-vous pour anticiper les douleurs.

Quelles sont les huiles essentielles pour soulager les contractures musculaires ?

Au cas où vous n’arriveriez pas à anticiper les douleurs musculaires, des remèdes existent pour soulager vos peines. Pour guérir de vos maux musculaires, les huiles essentielles peuvent se révéler être des alliés efficaces. Chacune dans son domaine d’action, ces huiles possèdent des propriétés qui font d’elles de puissants antidouleurs.

D’abord, l’huile essentielle d’eucalyptus citronné est un important anti-inflammatoire et un puissant antidouleur. Ces avantages lui viennent des propriétés que lui confèrent l’eucalyptus et le citron. On l’emploie pour atténuer les douleurs inflammatoires telles que les tendinites, les torticolis, les élongations musculaires, les épicondylites, etc.

Son domaine d’application s’étend jusqu’aux pathologies articulaires comme les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose. L’huile essentielle d’eucalyptus s’utilise toujours de façon externe sur la peau, en massage seul ou avec le romarin ou la gaulthérie. Généralement, elle est utilisée en vue d’apaiser les douleurs musculaires ou articulaires.

Mais attention, si vous attendez un bébé ou que vous en allaitez un, n’utilisez surtout pas cette huile par absorption interne.

Ensuite, abordons l’huile essentielle de gaulthérie couchée. C’est un antidouleur très efficace agissant par absorption à travers la peau (percutané) et antispasmodique. C’est l’huile essentielle de référence pour lutter contre les douleurs musculaires, les courbatures, mais aussi l’arthrose, la synovite. C’est un remède idéal entre autres pour vous préparer à l’exercice, favoriser la récupération de vos muscles ainsi que leur relaxation après le sport.

La gaulthérie en inhibant la formation de prostaglandines et de cytokine lutte contre les inflammations. Ce sont donc les propriétés impressionnantes de la gaulthérie assurent l’efficacité de l’huile.

Puis vient l’huile essentielle de romarin à camphres. Cette huile permet de lutter principalement contre les crampes. Contrairement aux autres huiles, l’action de celle-ci se focalise sur les muscles en les décontractant et en les relaxant grâce aux extraordinaires propriétés du camphre. En effet, ce dernier est antinévralgique réduisant ainsi vos douleurs dues a l’irritation des nerfs.

L’huile essentielle de romarin à camphre est donc beaucoup plus efficace contre les courbatures, les crampes et autres tensions et douleurs aux muscles. Cette huile est bien évidemment déconseillée aux personnes présentant une allergie au camphre ou ceux en proie à des crises épileptiques. Aussi, si vous êtes enceinte ou encore allaitante, l’application de l’huile essentielle de romarin est totalement proscrite.

L’huile essentielle de poivre noir de son côté, relaxe et excite les muscles. Elle est aussi très utile contre le mal de dos ou en prévision d’un exercice physique important et en tant que stimulant psychique. Elle a le pouvoir d’accroitre votre courage ainsi que votre concentration.

Les propriétés chauffantes et antalgiques de l’huile essentielle de poivre noir permettent de vous soulager de vos douleurs musculaires, mais aussi de calmer les rhumatismes. Les principes actifs constituant les baies de poivre noir confèrent à cette huile ses différentes propriétés. Les molécules du poivre agissent par un rétrocontrôle négatif sur la sécrétion des molécules responsables de la transmission de la douleur. Voilà pourquoi l’huile essentielle de poivre noir constitue un puissant antalgique efficace pour traiter vos courbatures.

La fatigue peut parfois empêcher d'atteindre ses meilleurs performances sportives. C'est pourquoi il est essentiel de se reposer et de prendre des forces avant une épreuve sportive. C'est pour gagner en énergie et être au plus fort de ses compétences que nous avons développé le roll on Boom boom power, un concentré aux huiles essentielles bio qui a une action tonifiante et redonne de l'énergie lors de fatigues passagères. 

Quand et comment appliquer les huiles essentielles ?

Une chose est de savoir à quoi servent toutes ces huiles essentielles, mais une autre est de savoir à quand et de quelle manière les utiliser efficacement. Il vous faut savoir comment utiliser les huiles essentielles pour obtenir les résultats escomptés.

D’abord, lorsque vous utilisez l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée par voie cutanée, c’est-à-dire que vous l’appliquez sur votre peau, elle doit être suffisamment diluée. Par exemple, vous pouvez diluer 10 gouttes de cette huile dans une demi-cuillère d’huile végétale d’arnica. Vous pouvez ensuite en mettre dans votre bain.

Appliquez sur une compresse froide, ou encore massez directement les zones endolories pour obtenir le résultat. Vous pouvez l’utiliser en la mélangeant avec l’huile essentielle d’Ajowan ou celle de lavandin contre l’arthrose, les rhumatismes et surtout les courbatures. Vous pourrez également la mélanger avec de l’huile de gaulthérie pour lutter contre les inflammations des tendons.

En ce qui concerne l’huile essentielle de gaulthérie couchée, on peut l'associer à de l’huile essentielle d’Hélichryse italienne et y ajouter des gouttes d’huile végétale de noisette. Trois fois par jour, massez-vous pour soulager vos courbatures. Cela pourra également vous permettre de faire disparaitre une bosse.

En cas de rhumatisme, associer de l’huile de gaulthérie à de l’huile végétale est une bonne idée, 3 à 5 fois chaque jour tant que les douleurs persistent. Faites en particulier un massage de votre tendon 4 fois chaque jour pour obtenir satisfaction. Notons surtout que l’utilisation de l'huile essentielle de gaulthérie est formellement interdite aux femmes enceintes. De même, ne l’utilisez jamais par voie orale.

En ce qui concerne l’huile essentielle de romarin à camphres, elle agit généralement en synergie avec l’huile végétale d’arnica. En effet, appliquez quelques gouttes d’huile essentielle de romarin à camphres additionnées à quelques gouttes d’huile végétale d’arnica. Massez les zones ou les articulations crampées les matins et les soirs avec le mélange. Au bout de 5 jours au plus vos douleurs musculaires ainsi que vos douleurs articulaires seront grandement atténuées. Nous ne recommandons pas de faire ses mélanges soi-même mais plutôt de nous demander conseils en nous contactant pour plus de recommandations et des solutions prêtes à l'emploi.

Vous pouvez également utiliser l’huile essentielle de romarin à camphres. Mais son utilisation par voie interne doit impérativement être autorisée par un thérapeute. Cela peut se faire par inhalation humide en diluant quelques gouttes d’huile essentielle de romarin dans de l’eau chaude de préférence. Vous avez juste à inhaler les vapeurs qui en ressortent. Pour l’inhalation sèche, appliquez un peu d’huile essentielle sur un mouchoir et respirez ce dernier par moment.

L’huile essentielle de poivre noir a diverses utilisations selon les symptômes et les maladies. Attention, ne l’appliquez surtout pas sur une partie enflée. Mais si vous avez des doutes, il est important de consulter à un spécialiste qui avisera en fonction du profil du malade. Quant aux douleurs des muscles et articulations, il suffit de mélanger de l’huile essentielle de poivre noir et une huile végétale puis de faire un massage de la zone concernée.

En ce qui concerne la préparation à l’effort, suivez le même procédé et massez les muscles concernés. Contrairement aux diverses huiles précédemment citées, l’huile essentielle au poivre noir peut être rajoutée dans une préparation culinaire en se contentant d’ajouter une goutte de cette huile après la cuisson.

Cette huile peut également être utilisée par inhalation en inspirant juste le contenu du flacon contenant l’huile ou tout simplement en plaçant une goutte de cette huile sur le poignet et inhaler. Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de poivre noir si vous êtes enceinte de plus de 5 mois, mais de façon contrôlée.

Je découvre