Comprendre sa peau et ses besoins

Il est primordial de connaître son type de peau pour choisir des produits cosmétiques adaptés. Prenons le temps ensemble de décrypter votre type de peau et ses besoins. 

Les besoins primaires de la peau

Avant toute chose, revoyons les bases communes à TOUS les types de peau.
  • La peau a besoin d’être quotidiennement nettoyée, hydratée et protégée des agressions extérieures (UV, frottements….)
  • Une bonne alimentation et s’hydrater quotidiennement est PRIMORDIAL pour conserver une belle peau.
  • Il est nécessaire d’utiliser des produits respectueux de votre peau (et de la planète tant qu’à faire) pour ne pas perturber le processus d’auto-régulation de la peau.

Après cette petite mise au point, nous pouvons rentrer dans le vif du sujet !

Les différents types de peaux et leurs besoins

Le type de peau est déterminé génétiquement et se définit selon deux critères : l’aspect visuel et les ressentis. Il existe trois types de peaux  (et demi) :

Les peaux normales

Les peaux normales sont des peaux bien équilibrées. Elles sont ni trop sèches, ni trop grasses, ni trop fines, ni trop épaisses. Elles ne présentent pas de sensations particulières d’inconfort ou de brillance. Elles ont un joli aspect et sont comparables aux peaux d’enfant.

Les peaux grasses

La peau grasse est une peau plus riche en follicules pileux sébacés et donc huileuse au toucher. Elle est épaisse, relativement ferme et élastique. Après lavage, elle brille rapidement à cause de son excès en sébum.

L’objectif sera de réguler la production de sébum et donc de se tourner vers des cosmétiques aux pouvoirs sébo-régulateurs et purifiants.

  • Huiles essentielles : Petit grain bigarade, Ylang-ylang, Lavande vraie, Tea tree
  • Huiles végétales : Jojoba (sébo régulatrices et hydratante) et Nigelle (anti-infectieuse, anti-inflammatoire, régénératrice et cicatrisante)
  • Côté hydrolat, celui de Romarin à verbénone ou de Lavande seront parfaits pour resserrer les pores dilatés grâce à leurs pouvoirs régulateur et astringent.

Pour ce type de peau, il est préférable d’éviter les huiles comédogènes comme l’huile de coco par exemple.

Les peaux sèches (atopiques)

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est assez rare puisque cela ne concerne que 3% de la population. La peau sèche est rugueuse et à tendance à desquamer. En terme de sensation, la peau à tendance à tirailler après la toilette. Eu résumé, c’est une peau en manque de gras donc orientez vous vers des soins plus riches en acides gras. 

  • Huiles essentielles : Palmarosa (hydratante, régénératrice cutanée), Ciste (cicatrisante) Lavande fine (calme les démangeaisons et apaise la peau). 
  • Huiles végétales : Amande douce (adoucissante, nourrissante, fortifiante, apaisante, tonifiante et cicatrisante), Argan (nourrissante et anti-dessèchement), Avocat (assouplissante, hydratante, protectrice et régénératrice)
  • Hydrolats : Fleur d’oranger (tonifiants, revitalisant et apaisants)

Les peaux mixtes

La peau mixte concerne la plus grande partie de la population. Elles se différencient par deux zones bien distinctes : une peau grasse sur la zone médiane (front, nez, menton) et normales sur les côtés. Dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser des huiles végétales sébo-régulatrices telle que l’huile de Jojoba

Les différents états de peau

Aux types de peaux s’ajoutent les tendances de peaux. Contrairement aux types de peaux, les tendances de peaux sont occasionnelles. Il en existe trois principales : la sensibilité, la déshydratation et le vieillissement. 

La sensibilité 

La sensibilité peut toucher tous les types de peau. Une peau sensible laisse généralement apparaître des rougeurs et une légère transparence sur les joues. Ce phénomène de “flush” est accentué à la moindre sollicitation (agressions extérieures, émotions…). Dans ce cas, il faut privilégier les soins apaisants et réparateurs et éviter les changements brusques de température.

  • Huiles végétales : Chanvre (apaisante et calmante), Calendula (anti-inflammatoire et anti-oxydant, stimule la circulation et atténue les rougeurs)

La déshydratation 

Même si les peaux sèches sont plus exposée au phénomène de peau déshydratée, cela peut également concerner les peaux grasses, et plus on avance en âge, plus les risques d’une peau déshydratée sont grands. Il ne faut pas confondre la peau sèche (un état de peau constant en manque de gras) et la peau déshydratée qui est causé par un manque d’eau ponctuel. Une peau déshydratée se caractérise par un inconfort, des rougeurs, des ridules de déshydratation et perte d’éclat. Tiraillements légers sur les côtés...La solution : apporter beaucoup d’eau à la peau en utilisant des soins adaptés.

  • Le matin : nettoyage en douceur (on oublie les eaux micellaires et on opte pour un hydrolat ou des nettoyant à texture crème sans sulfate) 
  • Huiles végétales : Bourrache (riche en oméga, hydratante et assouplissante) ou de Calendula

Le vieillissement

Une peau mature est moins hydratée, plus rugueuse et en perte d’élasticité. Elle est généralement marquée par des taches brunes et des rides. Le renouvellement cellulaire est plus lent, il est donc recommandé de procéder régulièrement à des gommages. Orientez-vous vers des soins régénérateurs et antioxydants, riches en acides gras complexes et en vitamines

  • Huiles végétales : Calophylle (régénératrice, antioxydante et active la circulation), Lys blanc (très efficace contre les tâches pigmentaires), Argan, Onagre, Bourrache
  • Un réflexe anti-rides : la gymnastique faciale quotidienne !

Peau acnéique

L’acné est causée par des facteurs multiples : une surproduction de sébum bouche les pores et entraîne une inflammation du follicule pilo-sébacé. Le pH de la peau n’est pas suffisamment acide et entraîne une prolifération de bactéries. Elle est reconnaissable à la présence de comédons, boutons et microkystes. Sélectionner des soins capables de réguler le pH de la peau et qui ont une action anti-inflammatoire et assainissante.

  • Huiles végétales : Jojoba (profil lipidique proche de celui de la peau), Nigelle et Calophylle (action assainissante et anti-inflammatoire)
  • Huiles essentielles : Tea tree, Lavande vraie ou de Niaouli pour réduire l’inflammation
  • Hydrolat de Lavande (assainissant)

Il est temps de vous réconcilier avec votre peau et de la comprendre au mieux : prenez le temps d’observer au fil des jours votre grain de peau et les sensations ressenties. Ne vous laissez pas intimider par les peaux lisses que l’on voit sur Instagram ! La peau est un organe vivant qui évolue dans le temps. Il suffit  simplement de cibler l’essentiel pour répondre à ses besoins et de l’accompagner dans le soin en douceur et avec bienveillance !