Les huiles essentielles pour votre chien, chat et autres animaux de compagnies

***START***

huile essentielle d'immortelle

title: DECOUVREZ L'HUILE ESSENTIELLE D'IMMORTELLE BIO

color: white

link: https://medene.fr/pages/huile-essentielle-immortelle-bio?utm_source=blog&utm_medium=cta_dynamique&utm_campaign=les_huiles_essentielles_et_vos_animaux_de_compagnie

button: Découvrir

***TEXT***

 

Vous nous posez très régulièrement la question concernant l’utilisation des huiles essentielles sur les animaux de compagnie : chiens, chats etc... Et oui, entre les tiques, les problèmes digestifs et articulaires, et même le stress et l'anxiété, nos animaux ne sont pas épargnés ! Tous ces maux peuvent être soulagés par des solutions naturelles comme la phytothérapie ou l'aromathérapie auprès de vous, alors pourquoi pas auprès de votre animal ? Nous avons décidé de consacrer un article sur le sujet pour répondre à vos interrogations afin que vous puissiez prendre soin de vos boules de poils, en toute sécurité !

SOMMAIRE
1. Quelques précautions d'emploi
2. Le chien et les huiles essentielles
3. Le chat et les huiles essentielles

1. Quelques précautions d'emploi

Il ne faut pas oublier que nous sommes différents de nos animaux : le métabolisme de votre chien ou de votre chat n'est pas le même que le votre ! Par conséquent, il n'est pas possible de transposer une routine que vous appliquez à vous même, à vos animaux. Mais quelles sont ces différences ?

Déjà, il y a une différence au niveau de la masse corporelle : on le sait, un trop plein de n'importe quelle substance est délétère pour l'organisme, mais ce "trop plein" est défini par la masse de l'animal. Petit exemple : pour soulager un rhume ou une angine, vous allez prendre une à deux gouttes d'huile essentielle de Ravintsara, et ces quelques gouttes vont avoir un effet bénéfique sur vos maux et symptômes. Ces deux gouttes d'huile essentielle seront efficace pour un adulte avec un poids moyen de 70 kilos, mais imaginez maintenant la même dose sur un animal de moins de 10 kilos ! Ce sera tout simplement de trop pour son organisme, les gouttes d'huiles essentielles seront alors de préférence diluées dans une huile végétale.

Ensuite, nos animaux sont, comme nous, sujets aux allergies et aux réactions cutanées. Mais le risque est que, chez l'animal, ces troubles allergiques sont plus difficile à discerner que chez l'Homme !

Pour finir, nos animaux de compagnie, et notamment nos chiens et chats, sont particulièrement sensibles aux odeurs. Par exemple, le chien possède jusqu'à 40 fois plus de cellules olfactives que nous ! Ils sont, par conséquent, beaucoup plus sensible aux fortes odeurs, comme celles des huiles essentielles.

De manière générale, comme sur l'Homme, on ne pratique pas d'automédication à la maison sur ses chiens, chats et autres animaux de compagnie. L'utilisation d'huiles essentielles ne se substituent pas à un traitement médical. Pour un usage thérapeutique, il faudra toujours demander l'avis de son vétérinaire. Et comme chez l'Homme, on évite l'utilisation des huiles essentielles dans les cas suivants :

  • Animaux de moins de 3 mois
  • Femelles gestantes ou allaitantes
  • Pas d'administration en intraveineuse ou intramusculaire
  • Pas d'utilisation proche des yeux (si projection dans les yeux, il faut rincer rapidement avec un liquide gras), des muqueuses, des oreilles ou du museau
  • A éviter également : le mode d'administration en sublingual, suppositoire, et sur l'ensemble du corps (on préfère une application locale), l'application à même la peau

Les propriétés des huiles essentielles issues des plantes sont donc multiples, et peuvent répondre à des problématique de stress, d'infections en tout genre, de troubles du comportement et bien d'autres. Mais utilisées à mauvais escients, elles peuvent avoir des impacts sur la santé, le comportement, et plus simplement la vie de votre animal. Il faut donc suivre scrupuleusement toutes les précautions d'usage.

Le chien ou encore le cheval sont plutôt réceptifs à l'usage des huiles essentielles. Néanmoins, d'autres animaux sont beaucoup plus fragiles (à cause de leur peau très fine), et ne répondront pas de la même manière. C'est le cas notamment du chat, très fragile, ou encore du lapin et des furets. Voici nos conseils.

2. Le chien et les huiles essentielles

Les chiens sont des animaux dont l'instinct est très développé. De manière naturelle, il peut se tourner vers des plantes et des fleurs pour soigner ses maux. L'utilisation des huiles essentielles peut donc se révéler très bénéfique, si elle est encadrée et sécurisée !

Comme nous l'avons mentionné précédemment, c'est la dose qui fait le poison, on veille donc à utiliser nos huiles essentielles avec parcimonie et toujours diluée dans de l'huile végétale.

Voici quelques huiles essentielles qui seront adaptées pour une utilisation sur votre chien, ou autre animaux de compagnie (mais attention, pas les chats !) :

  • Huile essentielle bio de Citronnelle : avec ses propriétés répulsives, elle permettra d'éloigner les insectes qui voudraient s'en prendre à votre chien !
  • Huile essentielle bio de Lavande vraie : propriétés anti-spasmodiques, antalgiques, mais aussi calmantes, elle sera idéale en cas de stress, de troubles du comportement, ou encore plaies.
  • Huile essentielle bio de Menthe poivrée : effets antalgique locale et anti-spasmodique, elle trouvera également son utilisation pour soulager et calmer vos animaux qui subissent le mal des transports.
  • Huile essentielle bio de Genévrier : propriétés drainantes, anti-infectieuses, mais également anti-rhumatismes.
  • Huile essentielle bio d'Eucalyptus citronné : effets anti-inflammatoire, antalgique et répulsive.

Bien sûr, il existe d'autres huiles essentielles que vous pourrez utiliser auprès de votre chien, cependant, on n'oublie pas la dilution (à 1%, donc par exemple 1 goutte d'huile essentielle dans une cuillère à soupe d'huile végétale). Par contre, on ne dilue pas d'huile essentielle dans de l'eau. L'huile essentielle ne se dissolvant pas dans l'eau, l'animal risque d'ingérer la goutte entière, et cela peut avoir des conséquences très lourdes.

On peut parfois préférer également l'utilisation d'hydrolats, moins chargé en molécules actives.

Quelques utilisations possibles :

Pour lutter contre la mauvaise haleine de votre animal de compagnie, vous pouvez lui disperser un hydrolat de menthe à l'aide d'un spray ; tandis que pour éviter les mauvaises odeurs dû aux poils, vous pouvez lui disperser de l’hydrolat de petit grain bigarade toujours à l'aide d'un flacon en spray !

Pour soulager des douleurs articulaires, vous pouvez diluer dans un flacon 5 gouttes d'huile essentielle bio de Romarin à verbénone dans 30 mL de macérat huileux d'arnica.

On n'oublie cependant pas de réaliser un test allergique sur l'animal. Vigilance est de mise lorsque l'on observe un de ces comportements : Halètement, bave excessive, troubles du comportement, yeux plissés... Ces conseils peuvent également être appliqués auprès d'autres animaux tels que le cheval !

3. Le chat et les huiles essentielles

Attention, le chat est un cas particulier et les huiles essentielles peuvent être très toxique pour lui ! Le chat possède un organe bien particulier situé entre le nez et le palais : c’est l’organe de Jacobson. C’est cet organe qui, en faisant rentrer de l’air permet de détecter les phéromones. Les phéromones sont des substances chimiques comparables aux hormones mais chez les animaux. Si cet organe se retrouve surchargé en huiles essentielles, cela peut perturber le comportement de votre chat et le rendre agressif. N’oubliez pas que votre chat possède un odorat extrêmement développé. Il possède près de 14 fois plus de cellules réceptrices sur sa surface olfactive que l’homme. Imaginez lorsqu'il sent une huile essentielle !

On voit parfois que les huiles essentielles peuvent être utilisées pour lutter contre les parasites sur vos animaux de compagnie en les utilisant en application cutanée, donc directement sur la peau. Pour les chats, ce n’est vraiment pas une bonne idée !
Leur peau est très fine, donc les huiles essentielles pénètrent rapidement dans le sang et la toxicité devient donc rapidement très élevée, exactement comme pour les enfants.

De plus, les chats se lèchent pour faire leur toilette, l’huile essentielle risque d’être ingérée par votre chat ce qui va le mettre en danger car le chat élimine difficilement les molécules présentes dans une huile essentielle.

Ce qu’il faut retenir :

  • Ne jamais utiliser de préparations aux huiles essentielles directement sur la peau de votre chat.
  • Mieux vaut éviter la diffusion d’huiles essentielles en présence de votre chat.
  • Cependant, vous pouvez utiliser des hydrolats en présence de votre chat, qui sont sans danger pour lui, car très peu chargés en huiles essentielles.
  • De manière générale, on évite l'utilisation d'huiles essentielles auprès de nos amis félins.

Ces conseils sont aussi valables pour vos lapins et vos furets !

Si vous souhaitez plus de détails sur le sujet, nous vous recommandons de demander l’avis d’un professionnel de la santé animale, comme votre vétérinaire ou de contacter notre équipe d’experts en aromathérapie à l'adresse bonjour@medene.fr. Il existe une multitude de soins pour chouchouter nos animaux au naturel à l'aide l'aromathérapie ou de la phytothérapie. Le tout est de le faire de manière sécurisée. Prenez soin de vous et de vos petites boules de poils !

***END***