L'aromathérapie, c'est quoi ?

Qu'est-ce que l'aromathérapie ? À quoi servent les huiles essentielles et comment ls obtient-on ? Comment les utiliser ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre afin que vous puissiez y voir plus clair. 

Qu'est-ce-que l'aromathérapie (ou thérapie par les huiles essentielles) ?

L’aromathérapie, c’est le fait de se soigner par les huiles essentielles. 

Qu'est ce qu'une huile essentielle ?

Une huile essentielle contient une très forte concentration de molécules biochimiques aromatiques extraites de plantes. 

Véritables concentrés de plantes, les huiles essentielles sont naturellement composées de 50 à 300 principes actifs : on comprend vite qu’on peut les utiliser pour répondre à de nombreux maux du quotidien.

Les différents procédés d'extraction des huiles essentielles

La méthode d'extraction la plus connue est la distillation à la vapeur d'eau mais il existe d'autres méthodes d'obtention des huiles essentielles ...

La distillation à la vapeur d'eau 

Il s'agit ici de faire bouillir de l'eau dans une chaudière afin de la transformer  en vapeur d'eau. Cette vapeur est acheminée dans un alambic qui contient le mélange à distiller. En traversant les éléments végétaux, la vapeur fait éclater les sacs aromatiques de la plante, qui contiennent l’essence.

Ces molécules, plus légères que l’eau, vont être entraînées vers le haut de l’alambic par la vapeur, jusqu’à atteindre la sortie haute. La vapeur chargée d’essence passe par le conduit de refroidissement.

La vapeur ainsi chargée d'essence passe ensuite par le conduit de refroidissement, où elle se condense peu à peu pour devenir du liquide.  À la sortie du serpentin, ce liquide est recueilli dans un vase de décantation. 

Une fois refroidi, nous obtiendrons deux substances : une phase huileuse, qui est l'huile essentielle, et une phase aqueuse, l'eau florale qu'on appelle aussi hydrolat.

Extraction par pression

Aussi appelée pression à froid car elle ne fait pas appel à une source de chaleur :  cette méthode est généralement utilisée pour obtenir les huiles essentielles de noix, graines et agrumes.

On soumet la matière à une forte pression mécanique.

La méthode la plus répandue est l’extraction à l’éponge. On plonge la matière végétale dans de l’eau tiède. En la retournant, les cellules contenant l'huile sont brisées ; on comprime ensuite la matière végétale sur une éponge pour en exprimer l'huile végétale, qui est recueillie dans un récipient afin d’être décantée.

Extraction par solvant

Les solvants tels que l’éther de pétrole, le méthanol, l’éthanol ou l’hexane sont utilisés ici pour extraire l’huile essentielle d’éléments végétaux fragiles, qui ne supportent pas la chaleur de la distillation.

Une fois la matière végétale traitée par le solvant, on obtient  un composé aromatique cireux appelé concrète.

La macération et l'enfleurage

Ces deux techniques font intervenir des graisses et permettent l’obtention de pommades.

L'extraction par expression à froid

Cette méthode, qui concerne les seuls zestes d’agrumes, est aussi la plus simple à réaliser : les "poches à essence" des zestes frais sont brisées mécaniquement pour en recueillir les essences. 

Le produit obtenu s'appelle essence et non huile essentielle car il n’a subi aucune modification chimique (par la vapeur d'eau).

La percolation ou hydrodiffusion

Cette méthode, comparable à celle de la distillation à la vapeur décrite précédemment, diffère de cette dernière par l’endroit où l’on introduit la vapeur dans l’alambic : elle se fait ici par le haut. La condensation du mélange vapeur-huile se produit sous la grille sur laquelle repose la matière végétale.

Quelles sont les différences entre une huile essentielle et une huile végétale ?

Les huiles végétales et les huiles essentielles sont toutes les deux des substances d'origine naturelle, mais leurs compositions chimiques diffèrent significativement.

  • L'huile végétale est un corps gras à la texture huileuse qui peut être extraite de fruits secs, de graines ou de fleurs. Elle est obtenue par pression des noyaux ou des pépins. Contenant des vitamines et des acides gras, les huiles végétales possèdent des propriétés nutritives, protectrices, adoucissantes et régénératrices bénéfiques pour la peau. Elle peut être utilisée ou consommée pure, ou servir de base à la dilution des huiles essentielles.

  • L'huile essentielle est un concentré de substances volatiles issu de fleurs, de tiges, de racines ou de feuilles de plantes, elle s'obtient souvent par distillation. 

Quelle différence entre huile essentielle et essence ?

L’essence prend son origine dans les agrumes (citron, orange, pamplemousse, bergamote, clémentine …) et est obtenue par un procédé d’expression à froid, tandis que l’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau. Ainsi, par exemple, l’essence de Pamplemousse est obtenue à partir de son zeste.

Les bienfaits des huiles essentielles et des essences sont fonction de leurs compositions chimiques, qui dépendent aussi des conditions de production et de récolte de la matière végétale : nature du sol, altitude, climat (niveau d’ensoleillement, quantité de pluie, température) et méthode d'obtention (distillation).

Quelle est la différence entre aromathérapie et phytothérapie ?

La phytothérapie signifie "traitement médical par les plantes"; c'est l'une des disciplines majeures des médecines traditionnelles et ancestrales.

La phytothérapie utilise les plantes pour se soigner ou pour améliorer son bien-être. Elle repose donc sur l’utilisation de plantes médicinales à des fins thérapeutiques. Elle puise ses origines dans la pharmacopée chinoise et la pharmacopée indienne (ayurvéda). L’usage des décoctions de plantes pour soigner des maladies est également mentionné dans des textes sumériens datant du IIIe millénaire av. J.-C. 

En médecine classique, les fabricants pharmaceutiques extraient le principe actif des plantes pour en faire des médicaments. 

L'aromathérapie, quant à elle, fait appel aux extraits des végétaux, aux composés aromatiques des plantes, c'est-à-dire aux huiles essentielles. 

Les plantes dites médicinales sont donc à la base de ces deux médecines naturelles. L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie, au même titre que la gemmothérapie.

C’est à René-Maurice Gattefossé que l’on doit le mot « aromathérapie ». La légende dit qu’il découvrit les propriétés calmantes, antiseptiques et cicatrisantes de l’huile essentielle de Lavande en badigeonnant sa main gangrénée à cause d'une grave brûlure.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles ont plusieurs modes d’application : sur la peau soit diluées soit de manière localisée; en inhalation (humide ou sèche); par voie orale; ou en diffusion des huiles essentielles dans l’atmosphère .

Nous préconisons l’application cutanée qui est le mode le plus sécurisé, et qui convient le mieux aux problématiques auxquelles nous répondons.

L'aromathérapie a recours aux huiles essentielles et végétales pour prévenir et venir à bout de inconforts quotidiens: c'est l’occasion d’un temps pour soi, d'une pause bien-être! Les huiles essentielles sont des concentrés des propriétés thérapeutiques des plantes obtenues par distillation.

Attention : l’aromathérapie est une médecine naturelle mais ce n'est pas une médecine douce, à proprement parler : elle est très efficace mais il existe des toxicités et donc des précautions d’emploi à respecter. Il faut, entre autre, tenir compte des éventuelles interactions avec des médicaments ou des produits cosmétiques. Elle doit donc être utilisée avec précaution, d'où l'importance soit de suivre des formations en aromathérapie ou de faire appel à des experts.

Pour commencer, il existe des livres  sur l'aromathérapie et des guides sur les huiles essentielles pour pouvoir s'informer. C'est justement pour permettre à chacun d'utiliser l'aromathérapie sans être expert en la matière que nous avons décidé de concevoir des compositions d'huiles essentielles prêtes à l'emploi et simples à appliquer. Les huiles essentielles présentent des propriétés thérapeutiques (tonifiante, digestive, apaisante, etc.) qui varient en fonction de la matière végétale dont elles proviennent. Elles doivent être diluées dans les huiles végétales, afin d'éviter tout inconvénient.

Pour trouver une composition qui réponde correctement à son besoin, il faut: 

  1. Connaître les propriétés des huiles, les associations et le résultat attendu
  2. Utiliser les huiles adaptées à son profil et ses besoins
  3. Déterminer la formule et le mode d’application pour obtenir le résultat attendu en toute sécurité et sans aucun effet indésirable
  4. Sélectionner les matières premières et réaliser la préparation
  5. Consacrer un temps à son bien-être (la seule étape qui est à la portée de chacun...)

Tout ceci peut s'avérer compliqué, mais des experts sont là pour vous aider et vous conseiller, c’est justement pour cela que nous avons créé Medene : pour vous simplifier la vie, pour que votre seule préoccupation soit de prendre soin de vous.