Des huiles essentielles pour dissoudre des calculs rénaux, c’est possible ?

Les calculs rénaux sont assez fréquents, et lorsqu’ils s’installent, la manifestation douloureuse, à savoir la colique néphrétique est à soulager très rapidement. Cette affection très douloureuse peut être apaisée et soulagée par l’utilisation d’huiles essentielles bio, ou par un changement d’alimentation ; nous vous donnerons également d’autres astuces à appliquer au quotidien pour éviter les désagréments urinaires et rénaux.

SOMMAIRE
1. Focus santé : les calculs rénaux, qu’est ce que c’est ?

a. Définition du calcul rénal
b. Causes de la formation des calculs rénaux
c. Symptômes alertant de la présence des calculs rénaux

2. Les huiles essentielles pour soulager les douleurs liées aux calculs rénaux
3. Quelques astuces pour éviter la récidive

1. Focus santé : les calculs rénaux qu’est ce que c’est ?

a. Définition du calcul rénal

Les reins (rein droit et rein gauche), les uretères, la vessie et l'urètre constituent le système urinaire. Ils filtrent le sang et éliminent les déchets de l'organisme sous forme d'urine.

Les calculs rénaux sont des petites pierres qui se forment dans les conduits urinaires, au niveau des reins ou de la vessie, c’est le résultat d’une lithiase (formation de ces petits cailloux). De manière générale, les calculs rénaux sont composés de calcium (oxalate ou phosphate), et plus rarement d’acide urique. C’est l’accumulation et la cristallisation de minéraux présents dans les urines qui est responsable de cette lithiase.

b. Causes de la formation des calculs rénaux

La lithiase urinaire trouve plusieurs origines. Pour commencer, elle peut être dû à un facteur génétique : effectivement, les calculs rénaux sont, dans un cas du 2, une histoire de famille.

Par ailleurs, les troubles métaboliques peuvent également être la cause de la formation de calculs rénaux. Un changement dans nos habitudes alimentaires (alimentation particulière, régime…) peut induire ces variations métaboliques qui entraîneront une trop grande teneur en calcium ou acide urique qui mèneront à la formation d’un calcul rénal. 

La présence d’une infection urinaire, ou d’une anomalie des voies urinaires peuvent également entraîner la formation de calculs rénaux.

L’environnement, comme dans beaucoup d'atteintes, peut également entrer en jeu. Il serait également possible que notre niveau de stress joue un rôle dans la formation des calculs rénaux. Mais comment réduire le stress ? Plusieurs options existent : la pratique d'un sport, ou d'une activité qui vous détend, écouter de la musique, sortir prendre l'air... Et en allié quotidien à toujours posséder dans son sac, il y aussi notre Stress Less ! Ses huiles essentielles apaisantes et relaxantes vous aideront à vous défaire du stress quotidien et ambiant qui nous entoure. Une pause zen plus que nécessaire !

Stress Less
Vous l’aurez compris, la formation des calculs rénaux trouve des causes multiples. Entre loterie du hasard et fluctuation de notre rythme de vie, il n’est pas vraiment possible de prévoir l’arrivée indésirable de ces calculs rénaux…

c. Symptômes alertant de la présence des calculs rénaux 

Il arrive parfois que la présence de calculs rénaux ne soit pas du tout détectée par celui qui en est victime. La colique néphrétique, manifestation douloureuse des calculs rénaux, survient lorsque le calcul se décroche des reins et part s’installer dans le conduit urinaire de la vessie. Ce blocage du conduit urinaire par le calcul rénal se traduit par une augmentation de la pression dans les voies urinaires et dans les reins, ce qui, à terme, provoque la colique néphrétique dont la douleur peut parfois être très violente. 

En plus de la douleur provoquée par la colique néphrétique, peut s’ajouter la présence de sang dans les urines ou de la fièvre. Lors de l’apparition de ces symptômes, et si ce n’est pas déjà fait, il est impératif de consulter un professionnel de santé qui vous prescrira un traitement adapté. 

2. Quelles sont les huiles essentielles pour soulager les douleurs liées aux calculs rénaux ?

  • l'huile essentielle bio de Genévrier
  • l'huile essentielle bio de Gaulthérie
  • l'huile essentielle d'Estragon
  • l'huile essentielle Petit Grain Bigarade
  • l'huile essentielle de Basilic

Pour soulager vos douleurs provoquées par les coliques néphrétiques, des soins naturels et efficaces existent. Notamment, l’utilisation d’huiles essentielles peut grandement contribuer à apaiser cette douleur vive. 

L’huile essentielle bio de Genévrier est traditionnellement utilisée en cas de lithiase urinaire. Riche en alpha-pinène et en terpinène-4-ol, l’huile essentielle de Genévrier facilite le drainage des voies urinaires et biliaires et l’excrétion d’eau. L’huile essentielle de Genévrier est également une purificatrice rénale, bref c’est l’huile essentielle idéale pour traiter les affections rénales et urinaires. 

L’huile essentielle bio de Gaulthérie possède de nombreuses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques qui permettent de soulager les douleurs liées aux lithiases.

Il est également recommandé d’utiliser des huiles essentielles anti-spasmodiques pour réguler les douleurs, décontracter les parois musculaires et faciliter l’évacuation des calculs. C’est le cas des huiles essentielles d’Estragon, Petit grain bigarade, ou encore Basilic. 

Attention néanmoins, l’utilisation des huiles essentielles, même bio, est déconseillée aux personnes atteintes de troubles neurologiques, aux enfants, et aux femmes enceintes et allaitantes. De plus, les huiles essentielles sont des gouttes de concentré de molécules très actives : il faut toujours les utiliser diluées dans quelques gouttes d'huile végétale pour éviter tout surdosage.

3. Quelques astuces pour éviter la récidive des calculs rénaux

La récidive et la reformation de ces petits cailloux de calcium est assez fréquente. On estime la récidive à 50% dans les 5 ans suivant la première crise. Pour cela, il faut assurer un suivi médical par un professionnel de santé pour détailler les causes de la lithiase.

Mais par ailleurs, il est possible d’adopter une hygiène de vie adaptée pour éviter de se retrouver confronté à ces douleurs.
Lors d’une crise, il est important de boire suffisamment d’eau. Ne quittez plus votre bouteille d’eau, et hydratez-vous tout au long de la journée (au moins 1,5 litre et jusqu’à 2 litres d’eau par jour). Cet apport d’eau va permettre de diluer les urines, et d'éviter une trop forte concentration en oxalate ou phosphate dans les urines. 

Vous pouvez également boire du jus de citron ! En effet, riche en acide citrique, le jus de citron augmente la quantité de citrate et permet de rendre le pH de l’urine plus alcalin et par conséquent de réduire la formation de calculs rénaux. Si vous n’aimez pas le goût du citron, vous pouvez également boire du jus d’orange ou de tomates. 

Il est également très important de faire attention à son hygiène de vie, et notamment à ses habitudes alimentaires. Une alimentation trop riche en sel ou en calcium peut être un précurseur du calcul rénal. L’apport de calcium journalier recommandé se situe entre 800mg et 1g. Soyez donc vigilants aux aliments contenant une grande quantité de calcium.

Une alimentation riche en sodium et pauvre en potassium peut aussi favoriser l’apparition d’un calcul rénal. Pour cela, il faut favoriser les aliments riches en potassium comme par exemple les légumes. D’ailleurs, il est préconisé de consommer au minimum 5 portions de fruits et légumes par jour. Vous pouvez opter selon vos goûts pour les feuilles d’artichauts, la courge, les légumineuses ou les légumes verts à feuilles.

Pour finir, il faut également limiter les aliments contenant de l’acide urique en grande quantité. On trouve de l’acide urique notamment dans la charcuterie ou dans certains poissons.

La colique néphrétique n’aura plus raison de vous avec ces astuces santé au naturel ! Quelques adaptations dans l’alimentation et les habitudes de vie, ainsi que le pouvoir des plantes et de l’aromathérapie pourront soulager vos douleurs. Cependant, n’oubliez pas, si les symptômes persistent et s’intensifient, consultez sans attendre un professionnel de santé qui vous prescrira un traitement adapté. Prenez soin de vous.