Quelle huile essentielle peut-on utiliser chez l’enfant ?

Si les huiles essentielles en aromathérapie sont si efficaces pour notre santé, c’est parce que ce sont des concentrés de molécules très actives et allergènes, qui peuvent causer des désagréments si mal employées. Malgré les dangers auxquelles les huiles essentielles exposent, elles ne sont pas réservées qu’aux adultes et certaines d’entre elles peuvent vous aider à soigner les maux des bébés et des enfants. De grandes précautions restent à prendre lorsqu’il s’agit d’utilisation d’huiles essentielles sur un bébé et un enfant et cet article a pour but de vous guider.

Sommaire

1. Quelles huiles essentielles peut-on utiliser chez l’enfant ?

a. Les principales huiles essentielles sans danger

b. À chaque problème son huile

2. Comment utiliser les huiles essentielles correctement sur les enfants ?

a. Conseils généraux d’utilisation des huiles essentielles

b. Dangers des huiles essentielles

1. Quelles huiles essentielles peut-on utiliser chez l’enfant ?

a. Les principales huiles essentielles sans danger

Dès 3 mois, certaines huiles essentielles peuvent être utilisées sans danger sur les enfants, les principales étant :

  • L’huile essentielle de camomille romaine bio
  • L’huile essentielle d’eucalyptus radié bio
  • L’huile essentielle de lavande vraie bio
  • L’huile essentielle de petit grain bigarade bio
  • L’huile essentielle de ravintsara bio
  • L’huile essentielle de tea tree bio
  • L’huile essentielle de thym à tujanol bio
  • L’huile essentielle d’ylang-ylang bio
  • L’huile essentielle de bois de Hô bio

L’huile essentielle de camomille romaine

La camomille romaine, ou noble, est connue pour ses effets antispasmodiques, antalgiques et anti-inflammatoires. Elle est parfaite pour la digestion, l’endormissement du bébé et de l’enfant.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié

L’eucalyptus radié est connu pour ses bienfaits antibactériens, décongestionnants et énergisants. Il est parfait pour déboucher les voies respiratoires des enfants en hiver et renforcer leur système immunitaire.

L’huile essentielle de lavande vraie

La lavande vraie est connue pour son action hypotensive, antalgique et antiseptique. Elle est parfaite contre les troubles d’origine nerveuse et les cicatrices.

L’huile essentielle de petit grain bigarade

Le petit grain bigarade est connu pour ses propriétés antispasmodiques et relaxantes. Il est parfait contre les troubles respiratoires et les troubles du sommeil du bébé et de l’enfant. 

L’huile essentielle de ravintsara

Le ravintsara est connu pour son action antibactérienne, antivirale et calmante. Il est parfait contre les maladies hivernales et pour l’endormissement.

L’huile essentielle de tea tree 

Le tea tree est connue pour ses propriétés antibactériennes, antivirales, stimulantes. Il est parfait contre toutes sortes d’infections et la fatigue

L’huile essentielle de thym à tujanol 

Le thym à tujanol est connu pour son action antibactérienne, antivirale et anti-inflammatoire. Il est parfait contre les infections et les troubles nerveux

L’huile essentielle d’ylang ylang 

Cette huile essentielle est connue pour ses bienfaits antispasmodiques, hypotensifs et relaxants. Elle est parfaite contre l’agitation et les troubles du sommeil chez le bébé et l’enfant. 

L’huile essentielle de bois de Hô 

Le bois de Hô est connu pour ses effets anti-infectieux et relaxants. Il est parfait contre les infections et la nervosité

b. À chaque problème son huile 

Le sommeil est très important pour le bébé et l’enfant. Afin de faciliter leur endormissement, vous pouvez choisir la diffusion d’un mélange d’huiles essentielles de camomille romaine (noble), de lavande vraie, de petit grand bigarade et d’orange douce. Il vous suffit de déposer quelques gouttes de ces huiles dans un diffuseur (en respectant le dosage conseillé) et laisser la diffusion 20 minutes avant de coucher l’enfant (pensez à aérer la pièce quelques minutes avant de coucher un bébé). En application cutanée, des gouttes de ces huiles essentielles diluées dans de l’huile végétale d’amande douce peuvent également être efficaces, grâce à un massage de la colonne vertébrale, un massage de la voute plantaire, un massage du plexus cœliaque et un massage de l’intérieur des poignets du bébé ou de l’enfant.
 
Les poux adorent les cheveux des enfants, il n’est pas facile d’y échapper à l’école. Pour prévenir l’apparition des poux, vous pouvez oublier les produits répulsifs chimiques que vous trouverez en magasin car il n’y a rien de mieux que quelques gouttes de lavande vraie directement sur ses cheveux et une goutte derrière chacune de ses oreilles. Si toutefois cela ne fonctionne pas et que les poux s’installent quand même sur les cheveux de l’enfant, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie et quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree dans de l’huile végétale de coco pour laisser poser en bain d’huiles sur les cheveux ou bien dans son shampoing pour chaque lavage.
 
Contre les blessures des enfants au quotidien, vous pouvez appliquer directement sur la peau et la blessure une goutte d’huile essentielle de lavande vraie ou bien de tea tree, qui sont les rares huiles essentielles à être tolérées pure sur la peau des enfants.
 
Pour les coups de froid, vous pouvez opter pour quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié en synergie avec quelques gouttes de celle de ravintsara, en diffusion pour prévenir ou bien en application cutanée pour soigner, à condition qu’elles soient diluées dans de l’huile végétale d’amande douce puis masser le torse, le dos et la plante des pieds de l’enfant.
 
Enfin, pour les douleurs liées à la poussée dentaire de bébé, la camomille romaine est votre meilleur allié. En synergie avec la lavande vraie, 1 goutte de chaque dans quelques gouttes d’huile végétale alimentaire comme l’olive ou la noisette, soulagera bébé grâce à un massage de sa gencive.

Comme garder son bébé ou son enfant en bonne santé peut parfois être source de stress et de fatigue, découvrez comment prendre aussi soin de vous grâce à nos rolls on Stress Less et Boom Boom Power. Ces concentrés d'huiles sont parfaits pour lutter contre le stress et les coups de mou. 

Stress Less

Boom Boom Power

2. Comment utiliser les huiles essentielles correctement sur les enfants ?

a. Conseils généraux d’utilisation des huiles essentielles

Les indications données pour les adultes quant à l’utilisation des huiles essentielles sont d’autant plus valables pour les enfants. En aromathérapie, les huiles essentielles doivent systématiquement être diluées dans un autre corps gras, comme une crème ou huile végétale, pour limiter les risques liés à leur utilisation. Pour vous donner un ordre d’idée, la portion d’huiles essentielles dans la solution ne doit pas excéder 30% de la solution finale. Un test cutané au préalable est vivement conseillé, surtout pour un enfant. Il suffit de déposer une goutte du mélange sur l’intérieur de son coude. Si aucune rougeur ne survient dans les 24 heures, considérez que vous pouvez utiliser le mélange sur l’enfant. Il faut également veiller à ce que l’enfant ne soit pas exposé au soleil dans les 12 heures suivant l’application d’un soin aux huiles essentielles. Enfin, préférez la diffusion et l’usage externe en application cutanée à l’utilisation d’huiles essentielles par voie orale, qui n’a que très peu d’intérêt par rapport aux dangers auxquels elle expose.

Pour garantir la qualité et l’efficacité maximale des huiles essentielles et végétales, nous conseillons toujours d'utiliser des huiles essentielles et végétales issues de l’agriculture biologique et si vous avez le moindre doute, n’hésitez surtout pas à demander l’avis d’un médecin.

b. Dangers des huiles essentielles chez les enfants

Le grand pouvoir de guérison naturelle par l’aromathérapie cache de grands dangers et d’autant plus pour les enfants, pouvant même être abortive pour certaines femmes enceintes. De manière générale, si les huiles essentielles sont mal utilisées, il y a des grands risques d’irritation au niveau des yeux et de la peau, de perturbation du système nerveux car les huiles essentielles peuvent être neurotoxiques, mais aussi de photosensibilisation car certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes.

Gardez en tête l’option des hydrolats pour soigner les maux des enfants. En effet, l’huile essentielle étant déconseillée car trop concentrée en principes actifs, c’est lors de la distillation d’une plante en aromathérapie, qu’une phase huileuse (l’huile essentielle) et une phase aqueuse (l’hydrolat) ressortent. L’hydrolat garde une petite partie de ces principes actifs, permettant donc d’avoir des propriétés similaires à l’huile, toutefois avec beaucoup moins de danger à l’utilisation car l’hydrolat est beaucoup plus dilué.