Comment utiliser les huiles essentielles correctement?

Aromathérapie ? Aroma ?

Découvrez toutes les bonnes pratiques de l'aromathérapie et ses usages pour intégrer cette méthode dans votre routine bien-être. 

L’aromathérapie c’est le fait de se soigner par les huiles essentielles. Une huile essentielle est constituée de molécules biochimiques présentent de façon hyperconcentrée. 

L’huile essentielle est la plupart du temps extraite d’une partie de plante le plus souvent à travers une distillation à la vapeur d’eau. 

Comme elles sont naturellement composées de 50 à 300 principes actifs, on comprend vite qu’on peut les utiliser pour répondre à de nombreux maux du quotidien. 

Pourtant, il y a un frein à leur utilisation car malgré la naturalité des huiles essentielles, elles ne sont pas inoffensives et peuvent entraîner des allergies ou des brûlures, notamment dû à leur hyper concentration en molécule biochimique.

Aujourd'hui, nous avons choisi 6 huiles essentielles et 4 huiles végétales à vous faire découvrir. 

Ce sont des huiles essentielles assez démocratisées et donc que vous pourriez reconnaître. Nous avons choisi ici de vulgariser leur appelation et de faire un résumé de leurs propriétés et utilisations possibles pour que cela parle à tout le monde.

1- Basilic tropical: Il est principalement utilisé pour faciliter la digestion, éviter les ballonements et les flatulences

Il peut etre aussi utiliser pour le stress et l’insomnie. Connue pour les maux de tête, la digestion difficile, la fatigue ou encore le mal des transports

Toujours à utiliser diluée car elle est très irritante à l’état pur. 

2- Romarin à verbénone: Huile essentielle employée comme détoxifiant ou encore en spasmolytique : le romarin à verbénone protège le foie et peut avoir une action sur le taux de cholestérol. Il a longtemps était considéré comme une herbe sacrée.

3- Mandarine verte : Utilisée principalement pour l’angoisse et l’insomnie, ou encore le stress et la nervosité. Elle possède des propriétés sédatives et carminatives. 

Attention cependant, car c’est une huile photosensibilisante donc à n’utiliser que le soir. 

4- Gingembre : Antibactérien, tonique digestif, toique sexuel, antalgique et anti-nausées.

Essentiel pour les nausées, vomissement et le mal des transports. C’est aussi un antifatigue et tonique capillaire.

5- Tea tree : Excellent antiinfectieux : fonctionne vite et bien → permet de tuer de nombreuses bactéries résistantes 

  • Antiseptique
  • Antiviral 
  • Très bien pour les infections cutanée comme l’acné, le psoriasis ou encore les pellicules
6- Lavande : Bien pour les douleurs musculaires, très cicatrisante, apaisante, myorelaxante, antispasmodique, cicatrisante

Une huile végétale c’est une huile qui est obtenue par pression des noyaux ou des pépins. On en a choisi 3 différentes pour vous les faire découvrir en pure. 

1- Argan : nutritive, revitalisante, antiradicalaire et antiinflammatoire

2- Noisette : très fluide, adoucissante, nourrissante et non comédogène.

3- Jojoba : fongistatique, anti-âge, protège de la déshydratation. Bloque la multiplication de certaines bactéries et même des champignons. Non comédogène

4- Rose musquée : régénératrice cutanée et cicatrisante, anti-âge et inflammatoire.

Quels sont les points de vigilance et contre-indications liées aux huiles essentielles ?  

Il faut bien garder en tête qu’il faut toujours les diluer dans un support gras (les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau) pour qu’elles soient moins agressives, et que selon les indications auxquelles vous voulez répondre il faut bien étudier les différentes propriétés avant de les assembler entres elles. 

 Je vous rappelle toutefois que l’utilisation des huiles essentielles est contre-indiquée ou nécessite l’avis d’un expert pour : 

  • La femme enceinte, allaitante
  • L’enfant de moins de 12 ans
  • Les sujets épileptique
  • Les sujets asthmatiques
  • Les sujets allergiques

Pour les personnes ayant une peau sensible, pour les enfants et les femmes enceintes, il est préférable d’utiliser des hydrolats. L’hydrolat ou eau florale est l’eau de distillation de l’huile essentielle. Elle en contient les quelques molécules hydrosolubles. L’eau florale dispose ainsi d’une tolérance excellente pour les enfants et les femmes enceintes, tout en apportant des bienfaits thérapeutiques.

Quels sont les critères de qualités des huiles essentielles ?  

Déjà, il y a un nombre de critère de qualité à vérifier avant d’acheter son flacon d’huile essentielle. Il faudra veiller à ce qu’il y ait: 

  • L’espèce botanique complète : le nom latin, le nom de 
genre ainsi que le nom d’espèce 
  • L’origine géographique (par exemple pour l’hélichryse italienne, celle qui est cultivé en corse a des qualités remarquables à l’inverse de l’hélichryse italienne d’Espagne (à vérifier pour l’Espagne)
  • Préférer une huile bio pour éviter qu’il n’y ait des traces de pesticides : certification Ecocert, label bio
  • Les labels HEBBD Huile Essentielle Biochimiquement et Botaniquement Définie et HECT - Huile Essentielle Chémotypée (c’est ce qui permet de démontrer que l’huile répond à sa bonne composition) 
  • Le chémotype c’est la spécificité biochimique de l’huile essentielle, c’est un peu comme sa carte d’identité. Les huiles essentielles, dites « chémotypées », ou HECT proviennent de laboratoires qui sont en mesure de déterminer la structure biochimique exacte de leurs produits. Ils sont en mesure de produire des certificats avec tous les composants de l’huile essentielle. Ces huiles sont particulièrement bien indiquées pour les usages thérapeutiques spécifiques, tandis que les huiles artisanales (identifiées uniquement par le nom de la plante) conviennent aux usages plus généraux et ne sont soumises à aucun contrôle officiels. A utiliser donc avec toutes les précautions d’usage. (Chez Medene, nous n’utilisons que des huiles chémotypées bien entendu).

Il y a également des huiles essentielles à éviter, notamment celles qui sont déterminées, reconstituées, brûlées. Ce sont des huiles essentielles moins efficaces qui ne garantissent pas l’authenticité de la plante. Alors n’oubliez pas de toujours diluer dans de l’huile végétale ! Et oui, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau, il est nécessaire d’utiliser de l’huile végétale (huile d’olive, d’amande douce…).

Les 5 erreurs à éviter avec les huiles essentielles ? 

  • Croire que l’aromathérapie est une médecine douce 
  • Faire du do it yourself et de l’auto-médication avec des huiles essentielles 
  • Ne pas se renseigner sur les contre-indications
  • Penser que toutes les huiles s’appliquent de la même manière
  • Confondre huiles essentielles et huiles végétales
  • Ne pas respecter le dosage des huiles essentielles
  • Faire un test allergique

Quelles précautions d'utilisation pour les huiles essentielles ? 

Les huiles essentielles peuvent être utilisées par voie interne, externe ou aérienne (dite aussi olfactothérapie) mais avec les précautions requises car ce sont des molécules actives très puissantes.

  • Les huiles essentielle par voie interne : Les huiles essentielles sont parfois irritantes pour les muqueuses, on les mélange généralement à un peu d’huile végétale, à du miel ou à de la mie de pain car elles ne se diluent pas dans l'eau. En pharmacie, on peut acheter des préparations encapsulées (vérifier la composition de la capsule car la plupart de capsules sont faites avec de la gélatine de poisson… donc non vegan). 
  • Les huiles essentielles par voie externe : L'huile peut se diffuser dans l'organisme à travers la peau, en particulier pour des applications localisées. On peut la mêler à d’autres textures (shampoings, crèmes…) dans une certaines mesure. Cela dépend principalement de la nature du produit. C’est le mode d’application que nous préférons chez Medene, pour la sécurité d’application qu’il apporte. 
  • Les huiles essentielles par voie aérienne : L'huile essentielle diffusée dans l'air par un diffuseur est absorbée par les voies respiratoires et arrive au cerveau par le bulbe olfactif, là où se situe l’action thérapeutique psycho-émotionnelle ; il existe plusieurs modes de diffusion (diffuseurs d’huiles essentielles à soufflerie en verre, diffuseur à ventilation, diffuseurs en porcelaine, diffuseurs multifonctions, poterie poreuse, ventilateurs…). Le tout est de ne pas utiliser le diffuseur plus de 15 min par heure entre 3 à 4 fois par jours, et même moins s’il y a des enfants dans la pièce, par mesure de sécurité. 

Les conseils Medene  

Pour nous, une bonne utilisation est une utilisation mesurée, en toute modération. C’est aussi pour ça qu’on a choisi le nom Medene, qui vient de Meden agan, une citation de Socrate qui signifie rien de trop, et qui représente la philosophie de la modération, du retour à l’essentiel. 

 Pour Medene, l’utilisation de l’aromathérapie le plus agréable et le plus sécurisé est l’application cutanée, alors ne passez pas à côté de cette expérience ;) 

Ce qui est primordial dans le développement de Medene c’est d’avoir une démarche cohérente, qui a du sens pour nous pour vous et écoresponsable. Toutes nos huiles sont 100% bio et naturelles, c’est important pour nous de vérifier le sourcing des producteurs qu’il n’y ait pas de négligences sur les conditions de travail des producteurs et sur la qualité des huiles essentielles. Nous sourçons tout en France pour ces raisons-là. 

Medene, c’est la marque française de clean beauty aux compositions simples, authentiques et efficaces. Des produits naturels aux huiles essentielles et huiles végétales bio, qui ne contiennent que le nécessaire et rien de trop. La mission ? Associer qualité, bienfaits thérapeutiques, produits locaux et respect de l'environnement.

Pour plus d’informations, nos pharmaciens, chimistes et aromathérapeutes répondent à vos interrogations et vous conseillent ici : bonjour@medene.fr