Gel hydroalcoolique ou savon ?

Savon ou gel hydro-alcoolique, lequel des deux est le plus efficace ? A vrai dire, les deux ont leur utilité, on vous explique tout ! 

La saponification 

Un savon s’obtient grâce à une réaction chimique entre une base forte (soude, potasse, cendre) et un corps gras (huile végétale, beurre végétal...) appelée la saponification. Un savon de qualité est obtenu grâce à une saponification à froid car les bienfaits des huiles, beurres sont conservées (à l’inverse de la saponification à chaud). De plus, on privilégie des savons à base d’huile végétale respectueuse de l’environnement en évitant par exemple les savons à l’huile de palme ou à base de  graisse animale.

Comment conserver son savon ?

Il est très important de faire sécher le savon entre deux utilisations sinon il se transforme en pâte molle impossible à utiliser. Garder son savon au sec permet aussi d’éviter la prolifération de germes dans l’eau. Si le savon est correctement conservé à l’abri de l’eau,  n’y a aucune raison qusa surface est impropre à la prolifération de bactérie, et ce, même si plusieurs personnes utilisent le même pain de savon. 

Le savon agit en profondeur en captant les germes via la mousse. Le rinçage à l’eau tiède qui s’en suit permet d'éliminer totalement les microbes. Le lavage des mains au savon est un geste indispensable à effectuer plusieurs fois par jour, particulièrement après avoir été en contact avec des surfaces infectées (transports en commun, toilettes…). Oui, mais seulement voilà… on a pas toujours un évier à porté de main. C’est donc là que le gel hydro-alcoolique fait son entrée !

Le gel hydroalcoolique est-il efficace ?

Un gel hydro-alcoolique est composé d'alcool, d'un émollient  (un agent barrière qui protège contre les fissures et les gerçures) ainsi que d'un antiseptique. 

Il s’utilise lorsqu’il n’y a pas d’accès à un point d’eau (transports, lieux publics…). Il sert à tuer les bactéries, virus et champignons, mais ne peut en aucun cas nettoyer des mains souillées, d’où l’importance de combiner son utilisation à un lavage de main au savon.

Il faut en mettre en quantité suffisante et respecter un temps de friction minimum de 20 secondes. Etant donné que les gels contiennent de l’alcool, une application répétée sur la peau a des actions irritantes, ayez donc le réflexe de les hydrater régulièrement ! Notre CROCO CRAQUANT est l’allié parfait à glisser dans son sac, pour nourrir intensément les mains. Deux pompes, et hop ! Vos mains sont nourries et hydratées :)


Pour conclure, bien que les gels hydro-alcooliques soient une alternative pratique en déplacement, il n’est pas question d’abandonner pour autant le lavage traditionnel au savon ! 


Prenez soin de vous