Ecocert : pourquoi quelle qualité ?

Les labels bio et leurs limites 

Ca y est, nos produits Boom Boom power et Croco craquant viennent d’obtenir la certification ECOCERT ! Pour l’équipe MEDENE, c’est une immense satisfaction car ce label nous permet d’officialiser notre combat acharné pour vous garantir que nos produits sont irréprochables, 100% biologiques.
Il existe dans le monde beaucoup de labels bio qui se basent chacun sur des critères différents: Ecocert, BDIH, Natrue, Nature et Progrès, Cosmos organic, Demeter, le Cygne Blanc, Vegetarian Society, Vegan Society... Même s’ils excluent les ingrédients chimiques  et imposent une utilisation minimale d’ingrédients issus de l’agricultures biologiques, il reste encore des pistes d’améliorations. En tant que jeune marque cosmétique engagée, nous vous partageons aujourd’hui notre vision sur les labels bio et leurs limites. 

Zoom sur le label ECOCERT 

Le logo ECOCERT fait partie des plus connus pour les adeptes des cosmétiques bio. C’est le premier organisme de certification à développer un référentiel pour les “Cosmétiques écologiques et biologiques”. Le cahier des charges du label résulte d’un travail en collaboration avec tous les acteurs de la filière (fournisseurs, fabricants, distributeurs…). 
Points forts :
  • 95% ingrédients d’origine naturelle minimum
  • Colorants et parfums synthétiques, dérivés pétrochimiques (paraffine, silicone,…),  matières éthoxylées (PEG, Sodium Laureth Sulfate) interdits.
  • Packagings en PVC et PS interdits
Points faibles :
  • Seulement 95% des ingrédients végétaux sont bio (50% avec le label « cosmétiques écologiques)
  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées
  • 5 conservateurs synthétiques existants à l’état naturel sont autorisés : pourquoi ne pas utiliser leurs équivalents naturels ?
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Pas d’obligation à utiliser des emballages 100% recyclables
  • Packaging en PET autorisé

Les pistes d’amélioration possibles pour les labels bio

Il existe une dizaine de labels bio dans le monde. Même s’ils ne sont pas parfaits, les labels bio font évoluer la cosmétiques vers des formulations plus saines.  Parmi les améliorations souhaitables chez les labels bio, trois problématiques nous tiennent à cœur :

1. Le respect de la biodiversité : contre l’huile de palme et l’huile de bois de rose

À part Nature & Progrès qui interdit l’huile de palme et ses dérivés à partir de 2015, aucun autre label de produits cosmétiques ne se positionne sur l’utilisation d’huile de palme. Les soins Medene n’ont ni huile de palme, ni dérivés de celle-ci car ne nous ne souhaitons en aucun cas  contribuer à la déforestation massive liée à leur utilisation. Nos producteurs ont par ailleurs pris le parti de ne plus utiliser le bois de rose.

2. Les huiles estérifiées et hydrogénées ainsi que les démarches environnementales globales

Il en est de même quant aux huiles estérifiées et hydrogénées : aucun label ne se positionne sur leur utilisation. Ce sont des huiles chimiquement modifiées de mauvaise qualité et dont les coûts de production sont très faibles que nous refusons d’utiliser dans nos soins. 
Nous ne voulons pas non plus être partiellement bio. Les huiles de première pression et les ingrédients bio coûtent certes plus cher mais c’est le prix à payer pour vendre des produits de qualité, et dont nous sommes fiers à 100%.

3. L’éco-conception

Les labels encouragent les marques à une meilleure gestion des déchets et à une production plus économe en énergie. Cependant ces recommandations se limitent bien souvent au principe du volontariat et ne constituent pas d’obligations formelles. Selon nous, la simple incitation ne suffit pas et la responsabilité environnementale ne saurait se cantonner à quelques actions éparses. 
Nous avons donc cherché à aller au-delà en adoptant une démarche plus globale et basée sur une approche scientifique. Nous sommes la première marque de bien-être à avoir entrepris une étude d'éco-conception préventive sur tous nos produits en ne sélectionnant que des matières premières bio de qualité en France et en choisissant de ne faire que des synergies pures, afin de limiter à la source nos impacts environnementaux. Pour cela des experts ont réalisé pour nous une analyse complète du cycle de vie de nos soins visant à évaluer les enjeux écologiques associés à chaque étape de la vie de nos produits, de la culture des ingrédients, leur transport, leur fabrication, jusqu’à leur utilisation par vous et leur fin de vie.

Pas à pas vers une cosmétique plus propre 

Le monde de la beauté connaît déjà depuis plusieurs années une belle évolution vers des produits plus naturels et plus responsables mais le combat continue et chacun a son rôle à jouer ! En tant que consommateur, il reste important de s’orienter vers des produits labellisés et de lire les étiquettes. Chez Medene, tous nos produits sont garantis 100% d’origine naturelle végétale, et 100% éco-conçue. Vous pouvez retrouver tous le détail des ingrédients sur notre site.